Back to Top

PLU

 

Qu'est-ce que le PLU ?

Outil de planification, mais aussi document communautaire d'urbanisme réglementaire "de droit commun", le Plan Local d'Urbanisme (P.L.U.) s'est construit à partir d'une vaste concertation des citoyens.
Il présente le projet urbain d’agglomération en matière d'aménagement, de traitement de l'espace public, de paysage et d'environnement. Il organise l'occupation et l'utilisation des sols, et régit les procédures qui y sont liées, comme les autorisations d'occupation des sols (dont les permis de construire individuels), les lotissements ou les Zones d'Aménagement Concerté.

Les grandes orientations du PLU pour Pessac

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) réalisé par Bordeaux Métropole (sur les 28 communes qui la composent), expose la politique d’aménagement de la ville dans plusieurs domaines : voirie, transports en commun, cheminements piétons-vélos, zones de projet, préservation des espaces naturels, droits du sol, ...
Les orientations définies et finalisées pour la ville de Pessac sont retranscrites dans ce nouveau document réglementaire. Parmi elles : un frein à l’urbanisation à l’ouest de la commune et un renforcement du bâti dans les secteurs intra-rocade et centre-ville ; l’extension et la protection des espaces naturels avec une ouverture au grand public ; la réservation d’emplacements pour des équipements : création d’une Cité des Métiers près du lycée Philadelphe de Gerde, réalisation de l'Ecosite du Bourgailh.

Le PLU 3.1

Afin de tenir compte de l’avancée des projets sur les 28 communes et des nouvelles dispositions législatives, le PLU est un document évolutif. Et pour cela, diverses procédures existent dont les plus fréquentes sont : la modification, la révision, la révision simplifiée, la mise à jour, la mise en compatibilité, la déclaration de projet. Plusieurs procédures peuvent être menées en même temps. Ainsi, sur une même période, deux modifications, une révision simplifiée et 3 mises en compatibilités peuvent se chevaucher, car leur objet diverge.
Afin que chacun puisse suivre les évolutions en cours et à venir du PLU, une rubrique spécifique y est dédiée sur le site de Bordeaux Métropole (voir la rubrique PLU de Bordeaux Métropole).

Les fondements et principes suivants ont été définis pour la révision du PLU 3.1 :

Les nouveaux fondements :
- repenser le territoire par la nature et le paysage  
- renforcer le lien urbanisme/mobilité  
- travailler sur le triptyque du développement durable pour le développement d’une ville de proximité équitable, viable, vivable  
- développer une ville numérique

Les principes à affirmer :
- la transition plutôt que la rupture en accompagnement d’une politique volontariste  
- la participation et la co-construction plutôt qu’une approche dogmatique   
- un projet communautaire affirmé décliné à l’échelle locale pour prendre en compte la diversité des territoires plutôt qu’une règle unique s’imposant à tous   
- un document tremplin pour l’innovation et la négociation plutôt qu’un simple manuel réglementaire
- un document suffisamment souple pour intégrer facilement l’évolution des projets et des réflexions

La concertation proposée dès l’amont de la procédure se poursuit tout au long de l’élaboration du projet de révision du PLU. Un dossier et un registre sont mis à la disposition du public afin de recueillir ses observations, depuis le 15 novembre 2010, à la Mairie de Pessac, ainsi qu'à Bordeaux Métropole et dans les 26 autres mairies. Le public peut également s’exprimer par le biais du site internet : participation.bordeaux-metropole.fr

Infos Pratiques

Ouverture au public :
lundi, mercredi et vendredi : 8h15 à 17h
mardi et  jeudi : 13h à 17h

Renseignements

Service droit des sols - Pôle territorial sud de Bordeaux Métropole
Europarc B15 11, av Léonard De Vinci 33600 Pessac
05 35 31 96 96
droitdessolssud@bordeaux-metropole.fr

Partager

Nos derniers tweets

Facebook twitter Espace emploi de la Ville de Pessac en partenariat avec Jobi Joba - Lien vers l'espace dédié aux offres d'emploi et de stage proposées à Pessac

 

 

Accès direct